Speedster #50 : Porsche 917 1969

Quel est donc le point commun entre 917 et Concorde ? Tous deux sont le fleuron de leur discipline et des icônes de leur époque. Tous deux ont en commun leur date de naissance : 1969, année excentrique. 50 ans, à seulement quelques jours d’intervalle. Le premier vol test du Concorde 001 assemblé en France, au départ de Toulouse-Blagnac, remonte au 2 mars ’69. Dix jours plus tard, le 12 mars, La Porsche 917 était révélée au public du Salon de l’Automobile de Genève. Le 9 avril, Concorde 002, premier assemblé en Grande-Bretagne, décolle du Bristol Filton Airport. Le 21 avril, la 917 est inspectée par les experts de la Commission Sportive Internationale et homologuée en Groupe 4. Comme les histoires de ces deux monstres sacrés ne sont plus à une similitude près, ajoutons simplement que tous deux sont le fait d’une petite équipe d’ingénieurs ingénieux qui ont signé des avancées capitales, notamment en termes de matériaux.

Une philosophie commune que Porsche célébrait le 9 avril en organisant cette rencontre en marge du Member’s Meeting de Goodwood entre la première 917, châssis #001, et le dernier Concorde britannique construit et exploité. Mais aussi entre Richard Attwood, qui signait avec Hans Herrmann la première victoire de Porsche au Mans, dans une autre 917, et Tim Orchard, pilote Concorde détenteur du World Guinness Record du plus rapide trajet entre New York et Londres, en 52 minutes. Chacun a pu faire découvrir à son confrère sa machine et son univers avant que #917-001 ne rentre au Porsche Museum, où elle va se préparer pour l’exposition temporaire “Colours of Speed – 50 Years of the 917”, du 14 mai au 15 septembre. Pas moins de dix exemplaires y raconteront l’épopée légendaire.

De notre côté, nous entamons les festivités autour de cette machine extraordinaire, qui a fait entrer Porsche dans une autre dimension, par un retour sur sa genèse, dans son contexte, et un focus sur #917-001 dont vous avez la primeur sous sa forme originelle, telle qu’elle vient d’être restaurée sous l’impulsion du Porsche Museum. Mais ce n’est que la première des surprises qui vous attendent, les suivantes arrivent dès le prochain numéro. D’ailleurs, vous me voyez désolé de devoir vous quitter si vite, je dois enfiler prestement combinaison et casque pour vous faire vivre de l’intérieur du cockpit une expérience incroyable. Rendez-vous fin mai !…
Josué Chevrel, Rédacteur en chef

Le sommaire complet de Speedster magazine n°50 (mai-juin 2019) :

Porsche Racing : 917-001 1969 et 917-005 1969
Porsche Classic : 356 Convertible D Carrera 1959
Porsche Classic : 911 SC Weissach 1980 & Jubilé 1982
Salon : Retro Classics 2019
Meeting : Techno Classica Essen
Visite : Classic AutoStore
Portrait : Harald Wagner
Porsche Outlaw : 356 1963
Histoire : Heuer Monaco 1969
Restauration : Porsche 911 Carrera 2.7 RS

Pour acheter en ligne votre magazine Speedster en version numérique ou en version papier : hommell-magazines.com