Speedster #55 : Off-road 911 Carrera 4 1991

Les temps changent ! Non, je n’ai pas prévu de m’appesantir une nouvelle fois sur l’électrification promise de la mobilité. C’est un sujet certes, mais pas celui d’aujourd’hui. Les temps changent dans l’univers même de la Porsche Classic. Déjà parce que les passionnés du genre se réapproprient le sujet, les loups avides qui ne s’intéressaient aux vieilleries de Zuffenhausen que pour le profit à court terme partent chasser d’autres proies, ailleurs. Pour preuve, les allées de Rétromobile où les Porsche anciennes semblent être redevenues une affaire de spécialistes, et plus l’objet phare qu’il fallait avoir sur son stand pour attirer le chaland. De fait, les Porsche exposées étaient de belles pièces ; pas nécessairement des raretés absolues (quoiqu’il y en avait tout de même quelques-unes), mais de vraies belles pièces.

Les temps changent, dans les usages aussi. Il y a une paire d’années, une 911 sur un terrain aussi poussiéreux que celui de la couverture de ce numéro aurait encore été chose incongrue. Transgressive. Indécente… Les Porsche ont usé jusqu’à la victoire tous les circuits de la planète, pendant des décennies, au point qu’on s’était interdit de les imaginer dans d’autres positions, sur d’autres sols que l’asphalte neuf, sauf évidemment sur la route en tant que voiture de sport de référence. Et sur les autobahn… Seulement les temps changent, certainement parce que certains esprits moins formatés, et peut-être plus créatifs, tentent de nouvelles choses. Oh remarquez, en la matière, ils n’ont rien inventé, mais réinterprètent avec talent un pan de l’histoire moins affiché mais tout aussi intéressant, d’une époque où Porsche ne se refusait pas d’aller batailler dans le sable et sur tous les terrains les moins confortables.

Dès ses débuts, la 911 s’est prêtée à l’exercice. Un marathon Londres-Sydney en 1968, des Carrera 2.7 RS en 73 puis des 911 SC en 78 dans l’East African Safari Rally, et l’âge d’or du rallye-raid avec les 953 suivies des 959 dans le Paris-Dakar ou le Rallye des Pharaons pendant qu’Al Ajiri dominait le Championnat du Moyen-Orient des rallyes en SC/RS. Bon, elles n’ont pas toujours brillé, mais elles ont fait montre de capacités étonnantes, et le off-road s’est finalement inscrit dans l’ADN de Porsche au même titre que le circuit. Des hommes comme TJ Russel savent le rappeler. Avec une création homogène et aboutie qu’il commercialise désormais, il répond aux attentes qui se manifestent depuis quelque temps : pouvoir sortir du réseau routier saturé et s’évader…

Josué Chevrel, rédacteur en chef

Le sommaire de Speedster n°55 :
Off-road : 911 Carrera 4 1991
Racing : 911 Carrera 3.0 RSR 1974
Portrait : Günter Steckkönig
GP Ice Race Zell am See
Classic : 356 “Sauter Special” 1951 & America Roadster 1952
Road book : Route des Alpes
Outlaw : 911 Carrera 3.2 1987
Concours Restauration Classic 2019
Rétromobile 2020

Pour acheter en ligne votre magazine Speedster en version numérique ou en version papier : hommell-magazines.com